Hasta Siempre la Libertad


Ou une autre histoire de la désintégration.

Conférence Gesticulée de Julie Babaammi-De Sousa.

Prochaine date :

  • Chez Violette (Lille) – lieu féministe non mixte

Résumé (par Julie)

C’est l’histoire d’une jeune femme d’appellation d’origine 100 % contrôlée qui se questionne sur la notion de liberté et ce qu’elle recouvre dans la société contemporaine. À travers le vécu de mes parents et mon parcours de vie, j’expérimente et analyse les limites de la liberté… Je réalise que la conception actuelle de liberté est plutôt restrictive, tout comme la conception actuelle prédominante de l’identité et de l’intégration à la nation française…
C’est mon histoire, mais pas que la mienne, celle d’une Française d’origine métissée du côté de la Méditerranée qui grandit et se cherche en tentant de comprendre et surmonter tous les obstacles posés à sa liberté, à sa dignité, et à celles des autres… C’est aussi l’histoire d’une musicienne un peu clown sur les bords, éprise de poésie, de slam et de trombone, qui aime raconter des histoires avec une mélodie qui va de Che Guévara à Pierre Perret, en passant notamment par Robespierre, Olympe de Gouges et Bakounine.

Thèmes

Identités, immigration, intégration, liberté

Affiches

BABAAMMI-DE SOUSA, Hasta siempre la libertad. Avril 2017, encre + Gimp.

BABAAMMI-DE SOUSA, Hasta siempre la libertad. Avril 2017, encre + Gimp.

Là où elle a joué

  • 17 juin 2017 : Lieu Auto Géré de Liévin (62)
  • 28 mai 2017 : Association Le Germoir des Possibles à Saint-Quentin (02)
  • 14 mai 2017 : Restaurant kurde La Fabrique (Metz)
  • 30 avril 2017 ; Camping de Daouët (22)
  • 28 avril 2017 : MJC de Lamballe (22)
  • 13 avril 2017 : Entzheim (67)
  • 29 mars 2017 :  CREPS PACA (Aix en Provence)
  • 18 mars 2017 : Journée “Rêvons nos Migrations” (Ronchin)
  • 4 mars 2017 : Maison des Associations de la Source (Orléans)
  • 11 février 2017 : La Brèche, squat autogéré (Amiens)

Liens :

Julie Babaammi – De Sousa :

Hasta Siempre la Libertad :

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laissez un commentaire