Si un jour le peuple aspire à vivre…


Tribulations d’un jeune bi-national sur le chemin de l’engagement…

Firas Jaïdi nous raconte sa vie : de comment parler politique dans une dictature, à comment il a trouvé sa place dans l’éducation populaire, en passant par la Révolution Tunisienne.

 

Affiche :

Novembre 2016. Encre et Gimp.
Affiche pour la Conférence Gesticulée de Firas Jaïdi – Si un jour un peuple aspire à vivre… Tribulations d’un jeune binational sur le chemin de l’engagement – le 10 décembre à 20h30 à l’auberge de jeunesse.

Résumé (par Firas) :

Je suis Firas (et c’est mon vrai prénom), je suis jeune, un peu geek, fan de musique et de café mais aussi militant. Ça je m’en suis rendu compte récemment et depuis, j’ai eu l’occasion de vivre quelques aventures qui m’amènent à réfléchir sur le comment on s’engage et notamment sur un truc à la mode en ce moment : Le Service Civique ! J’aimerai faire le saut/sot avec vous, vous raconter ma vie : de comment parler politique dans une dictature, à comment j’ai trouvé ma place dans l’éducation populaire, en passant par la Révolution Tunisienne. Vous parler de mes colères aussi, et peut-être trouver ensemble des solutions pour que plus de jeunes puissent trouver/prendre leur place dans le monde associatif.

Firas :

Mars 2016. Encre et Gimp.

Là où il a joué :

  • MRJC de Franche-Conté – 25 février 2017
  • Auberge de Jeunesse, Amiens – 10 décembre 2016 – 20h
  • L’Escale, Amiens – 2 décembre 2016 – 20h

 

 

Enregistrer

Laissez un commentaire